Comment ressentez-vous les coups de pied de bébé ?

Tous les coups de pied du bébé pendant la grossesse ne sont pas douloureux, mais certains d’entre eux le sont. Cela dépend surtout de la force de leur mouvement et de quelques facteurs supplémentaires.

Le plus important pour la future mère est d'avoir la bonne information.



Les coups de pieds d’un bébé ont le pouvoir de fasciner à la fois les futurs parents et le reste de la famille. Chaque fois qu'un membre de la famille ou une amie tombe enceinte, la première chose que les autres font est de toucher leur ventre pour ressentir la sensation.

La question est de savoir si ces mouvements sont douloureux pour la mère ?



C'est tout relatif. Tous les coups de pied ne font pas mal, mais il y en a qui le font. Tout dépend de la force du mouvement et de quelques autres facteurs à prendre en considération.

Mouvements à partir de la 22ème semaine



Les femmes commencent habituellement à percevoir les mouvements fœtaux après la 22e semaine. Pendant ce moment de gestation, les mères peuvent ne ressentir qu'une légère friction ou un léger contact.
Cela se produit parce que le fœtus est encore si petit. Il a de la place pour se déplacer librement autour de l'utérus.

Après un mois et demi, les femmes continueront à ressentir des coups de pied qui ne devraient pas être très gênants. Ensuite, la pression et les coups de pieds du bébé augmenteront en force et en régularité.

La mère sent fondamentalement le fœtus entrer en collision avec les parois de l’utérus pendant qu’il change de position.
Au fur et à mesure que le bébé se développe, l'espace dont il dispose pour bouger est réduit, ce qui peut entraîner un changement de sensations.

Les coups de pieds du bébé peuvent faire mal après la 28ème semaine

.

Au cours de la 28e semaine, le bébé continue de grandir alors que la taille de l'utérus a pratiquement atteint ses limites. C'est à ce moment que de légers mouvements peuvent commencer à faire mal.
.

.

/p>


Les nuits sont la période avec le plus de coups de pied

.

Il a été prouvé que les bébés sont plus actifs la nuit. Entre 21 h et minuit, leur activité physique augmente. Cela peut résulter (entre autres) de l'ingestion d'aliments.

Les mères devraient surveiller leur alimentation. Certains produits comme ceux qui contiennent du sucre peuvent stimuler le fœtus même dans l'utérus. C’est pourquoi il est préférable de réduire votre consommation de sucre pendant le dîner.
Si vous avez des inquiétudes, n’hésitez pas à contacter votre gynécologue et demandez-lui quel régime vous devriez suivre.

La nuit est idéale pour compter les mouvements du bébé. C’est une activité que de nombreux gynécologues conseillent afin d’identifier l’état de santé du bébé.

Le but du suivi des mouvements est de comprendre leur fréquence. De cette façon, la future mère pourra se préparer à faire face aux impacts.

Circonstances qui font que les coups de pied du bébé font plus mal

.

Chaque grossesse a des caractéristiques uniques et dans ce sens, il est compréhensible que tous les coups de pied ne sont pas ressentis de la même façon.

Par exemple, les nouvelles mères peuvent ressentir ces coups de pied avec une sensibilité accrue. Cela peut se produire puisque les mouvements peuvent les prendre par surprise.

Si la mère est maigre, les coups de pieds du bébé peuvent être ressentis plus intensément. Dans ces cas, le fœtus peut facilement frapper les côtes et la partie inférieure du ventre. Le poids du bébé est un autre facteur important à considérer.
De plus, pendant la grossesse de jumeaux ou de triplés, les coups de pied peuvent être plus douloureux. La réduction de l'espace peut être inconfortable pour les futurs nouveau-nés.

Dans ces cas, les coups de pied peuvent être plus fréquents et la mère peut souffrir de douleurs très gênantes.

Quelques recommandations pour les nouvelles mamans



Le meilleur indicateur du bien-être d’un enfant est la fréquence de ses mouvements. C’est encore plus inquiétant lorsque l’enfant ne bouge pas pendant de longues périodes de temps.
Il est toujours conseillé de discuter de vos problèmes de douleur avec votre gynécologue. Les symptômes que vous trouvez inquiétants doivent toujours être évalués par un spécialiste.

Respirer, réveiller et stimuler le bébé avec de la musique sont toutes des pratiques recommandées. Le yoga pour les femmes enceintes a également été vu pour réduire l’inconfort du fœtus des coups de pied et des mouvements.

La bonne nouvelle, c'est que la douleur intense ne survient que pendant les dernières semaines de la grossesse.